graphorama.net

AccueilDOCUMENTATIONFiches métiers › Designer industriel

Designer industriel

Créer des produits et des environnements...

Dans sa démarche de création, le designer industriel doit prendre en considération l’ensemble du processus industriel. Il imagine des objets ou des lieux esthétiques, économiques et fonctionnels en respectant des impératifs techniques et financiers. Cela lui demande d’effectuer un certain nombre de choix : forme, matériaux, couleurs, caractéristiques ergonomiques...

Son champ d’action s’étend à divers domaines, des biens d’équipement (meubles, automobiles, électroménager...) au graphisme publicitaire (logos) en passant par l’emballage et l’architecture commerciale (stands d’exposition, aménagement de locaux...). Il doit permettre à l’entreprise de répondre aux besoins des consommateurs et de se distinguer de la concurrence en allant plus loin dans sa quête de qualité et d’innovation.

Pour concevoir un produit, le designer doit collaborer avec les spécialistes de la production et du marketing (ingénieurs, techniciens, informaticiens, sociologues, sémiologues...). Armé de précieuses informations, il passe alors de longues heures devant son écran à réaliser des images de synthèse et des maquettes numériques.

Trois grandes étapes rythment son travail. Une phase de recherche, pendant laquelle il prend connaissance des diverses contraintes du projet qui lui est confié (délai, coût, fonction de l’objet, du lieu...). À partir de ces données, il opère des choix techniques, ergonomiques, esthétiques et économiques aboutissant à plusieurs propositions (esquisses, croquis) appelées avant-projets.

Après sélection d’un avant-projet se déroule la phase projet. Le designer et les services techniques de l’entreprise étudient toutes les options de structure et de forme avant de réaliser des plans et des maquettes. Enfin, la phase de mise au point technique se traduit par la réalisation des prototypes destinés à tester la faisabilité technique et l’accueil commercial du projet.

Le designer industriel peut se spécialiser en design de produit ou d’environnement. Le designer de produit intègre les tendances du marché, les comportements des consommateurs, les matériaux récents et les idées nouvelles pour concevoir des objets de grande consommation, des biens d’équipement, etc. : sèche-cheveux, grille-pain, voitures, pâtes alimentaires...

Le designer graphique travaille sur l’identité visuelle de l’entreprise. Grâce à lui, tout ce qu’elle mettra sur le marché se reconnaîtra facilement parmi d’autres produits équivalents. Un emballage, par exemple, n’est pas seulement fait pour protéger un produit ou pour être reconnaissable par sa forme, sa couleur, les images qui y figurent ou les caractères utilisés. Il véhicule l’image que l’entreprise veut donner d’elle-même (branchée, bio, technologique, planétaire, familiale...) et doit être facile à manipuler. Autant de paramètres à intégrer par le designer.

Quant au designer environnement, il conçoit des lieux de travail ainsi que des stands et des espaces commerciaux favorables à la consommation et mettant en valeur l’image de marque de l’entreprise. Il peut intervenir dans l’aménagement des espaces publics et concourir ainsi à l’identité des villes et des collectivités.

Source : ONISEP

Partager cet article :